OSE-172 (Effi-DEM), un check-point inhibiteur de nouvelle génération visant des cibles cellulaires immunitaires suppressives

OSE-172 (Effi-DEM), un checkpoint inhibiteur (CKI) de nouvelle génération, est un anticorps monoclonal bloquant les cellules myéloïdes/macrophagiques suppressives du microenvironnement tumoral. Ce checkpoint inhibiteur sera développé en immuno-oncologie en monothérapie ou sera combiné à d’autres immunothérapies et/ou d’autres CKI agissant sur d’autres cellules cibles.

La génération d’un microenvironnement tumoral immunosuppresseur est observée régulièrement dans la progression du cancer et implique plusieurs lignées cellulaires avec des fonctions suppressives. Les lymphocytes T régulateurs (appelés Treg) exercent une activité suppressive, la première génération de checkpoint inhibiteurs agit sur ces cellules T régulatrices ou Treg (via les ligands des molécules CTLA-4, PD-1 et PDL-1). En parallèle on observe la différenciation de lignées cellulaires suppressives d’origine myéloïdes (appelées MDSC) inhibant les fonctions des lymphocytes T effecteurs (par sécrétion de médiateurs comme TGF beta et l’IL-10). Ces cellules myéloïdes MDSC sont observées massivement dans le microenvironnement tumoral. En parallèle les macrophages associés aux tumeurs (TAM) s’accumulent également localement avec des fonctions suppressives favorisant la croissance tumorale.

Il n’y a pas actuellement de traitement permettant de réduire ou éliminer ces cellules myéloïdes suppressives ou ces macrophages associés aux tumeurs. Une deuxième génération de checkpoint inhibiteurs peut voir le jour en agissant sur ces nouvelles cibles cellulaires immunitaires suppressives.