OSE Immunotherapeutics a pour objectif d’apporter des innovations scientifiques et cliniques aux malades nécessitant une restauration des fonctions immunologiques

L’immunothérapie s’applique à des situations cliniques très différentes en immuno-oncologie, dans les maladies auto-immunes et dans la transplantation. Mais les mêmes cibles immunologiques et les mêmes cellules immunologiques peuvent être impliquées dans des mécanismes de stimulation ou de tolérance en termes de réponse immune. La connaissance de ces cibles et de leur rôle permet l’identification de produits optimisés stimulateurs ou régulateurs, suivant la fonction immune à restaurer dans la pathologie choisie.
Dans ces 3 domaines que sont l’immuno-oncologie, les maladies auto-immunes et la transplantation, le besoin médical de nouvelles approches thérapeutiques reste aujourd’hui très important.  A travers ses programmes de développement, OSE Immunotherapeutics vise à répondre aux besoins des patients atteints de pathologies apparemment distinctes, mais qui font intervenir des cellules clés communes à chacune et jouant un rôle majeur : les cellules effectrices et régulatrices. La réponse thérapeutique recherchée pour ces malades est une restauration de leurs fonctions immunologiques.

Dans les cancers métastatiques : les solutions thérapeutiques pour ce type de cancer manquent. Lors des deux dernières éditions du congrès américain de cancérologie (ASCO) de 2014 et 2015, l’immunothérapie fut présentée comme un véritable espoir de stabilisation, voire de rémission pour certains patients. « Les stratégies qui utilisent le système immunitaire contre la tumeur entrent dans le palmarès des grandes avancées scientifiques », explique la prestigieuse revue Science (décembre 2013). « Il ne s’agit plus de viser uniquement la tumeur, mais d’armer le système immunitaire ».
Voir Pathologies

Dans les maladies auto-immunes : leur fréquence fait de ce groupe de maladies un problème de santé majeur, au même titre que les maladies cardiovasculaires et cancéreuses, car il s’agit de pathologies chroniques, touchant des sujets jeunes, aux traitements longs. Une meilleure compréhension de leur physiopathologie permet des progrès considérables dans la thérapeutique des plus graves d’entre elles.
Voir Pathologies
Dans la transplantation et greffe de moelle : plusieurs nouvelles molécules immunosuppressives ont été introduites au cours des 20 dernières années et ont élargi les possibilités thérapeutiques.  Cependant, dans tous les cas, les traitements disponibles à ce jour nécessitent une prise quotidienne et chronique de médicaments immunosuppresseurs pour éviter le rejet qui peut survenir plusieurs mois ou années après la transplantation. A titre d’exemple, en 15 ans, la survie du greffon rénal à 6 ans est passée de 66% à 80%. Néanmoins, le taux de perte de greffon due à un rejet chronique et à la néphrotoxicité des immunosuppresseurs (5% par an) ne s’est pas amélioré avec le temps.
Voir Pathologies

OSE Immunotherapeutics : une stratégie de croissance portée par le développement de ses produits, mené en interne et au travers de partenariats stratégiques industriels

L’objectif d’OSE Immunotherapeutics est de devenir un acteur international de premier plan dans le domaine de l’immunothérapie.

La société dispose d’un portefeuille de produits d’immunothérapie avancés en clinique en phase 3 et en phase 2, et de produits prometteurs en préclinique. Ce portefeuille est consolidé par un socle technologique innovant, par un savoir-faire de sélection et d’optimisation du ciblage de récepteurs, permettant des avancées thérapeutiques significatives.

La stratégie de croissance d’OSE Immunotherapeutics est portée par :

  • le développement de ses produits avancés en immunothérapie d’activation et de régulation,
  • le développement de produits visant des cibles nouvelles de l’immuno-restauration,
  • la synergie recherchée sur la combinaison de produits agonistes et /ou antagonistes,
  • le développement de nouveaux checkpoints inhibiteurs de nouvelle génération.

pour réaliser des innovations thérapeutiques majeures.

En immuno-oncologie:

  • Tedopi® (OSE-2101), combinaison de 10 néoépitopes optimisés pour induire une réponse d’activation en immuno-oncologie – En cours de Phase 3 d’enregistrement dans le cancer du poumon avancé en Europe et aux Etats-Unis, chez des patients HLA-A2+ – Statut orphelin aux Etats-Unis – Enregistrement prévu en 2019 – Une étude de Phase 2 de Tedopi® en combinaison avec un checkpoint inhibiteur dans le NSCLC est envisagée en 2017.
  • OSE-172 (Effi-DEM), checkpoint de nouvelle génération ciblant les cellules myéloïdes suppressives via le récepteur SIRP-α En préclinique dans plusieurs modèles de cancer.

 Dans les maladies auto-immunes et en transplantation :

  • FR104, immunothérapie antagoniste du CD28 – Résultats de Phase 1 positifs – Vise les maladies auto-immunes et la transplantation – Licencié à Janssen Biotech Inc. pour la poursuite du développement clinique.
  • OSE-127 (Effi-7), immunomodulateur antagoniste du récepteur à l’interleukine-7 – En préclinique dans les maladies inflammatoires de l’intestin et d’autres maladies auto-immunes – Option de licence avec Servier pour le développement et la commercialisation du produit.

En Recherche et Développement, l’objectif est de sélectionner les candidats les plus innovants pour entrer en développement préclinique puis clinique pour développer des produits activateurs ou régulateurs de la réponse immune.

Le développement des programmes d’OSE Immunotherapeutics est mené par les équipes en interne, accompagnées par un réseau international d’experts en immunothérapie, et à travers des partenariats industriels stratégiques, pouvant être initiés à différents stades de développement des produits.
Voir Partenariats

En effet, grâce à ses programmes avancés en clinique et à ses candidats médicaments innovants en immuno-oncologie, dans les maladies auto-immunes et en transplantation [voir portefeuille de produits], OSE Immunotherapeutics bénéficie d’une forte attractivité pour mener des activités d’accords et licences (Business development) et assurer ainsi le développement de la société.

Ces partenariats visent à développer et/ou commercialiser les produits de la société, de les étendre à d’autres applications potentielles, ou dans des zones géographiques ciblées.