recherchez parmi nos pages

FR104

FR104

La voie CD28/CTLA-4 contrôle à la fois l’activation des cellules T et la régulation à la baisse des cellules T. Le récepteur CD28 est exprimé à la surface de la plupart des cellules T naïves ; c’est la principale molécule de costimulation pour générer l’activation des cellules T.

En revanche, CTLA-A (un homologue de CD28) est exprimé sur les cellules T effectrices, notamment les cellules T régulatrices (T-Reg), et décrit comme le composant principal de la régulation de l’auto-réactivation immunitaire. La voie CD28/CTLA-4 est donc au cœur des maladies auto-immunes telle que la polyarthrite rhumatoïde.

FR104 est un fragment d’anticorps monoclonal, choisi et optimisé pour être un antagoniste spécifique de CD28, un élément central dans la voie de signalisation des lymphocytes T. En effet, FR104 bloque de manière ciblée la fonction de destruction des lymphocytes T effecteurs, mais il ne bloque pas la fonction de régulation des lymphocytes T régulateurs, favorisant ainsi l’immunotolérance recherchée dans les maladies auto-immunes et la transplantation.

A PROPOS DU PROGRAMME CLINIQUE FR104

Les résultats positifs de la phase 1 clinique de FR104 ont montré des premiers signes d’efficacité, un bon profil de tolérance et ont permis de déterminer la dose optimale pour la phase 2, éléments qui soutiennent la poursuite du développement clinique du produit dans les maladies auto-immunes ou la transplantation.

N. Poirier et al. ; First-in-Human Study in Healthy Subjects with FR104, a Pegylated Monoclonal Antibody Fragment Antagonist of CD28 ; Journal of Immunology; 2016

Début décembre 2020, l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament (ANSM) et le Comité de Protection des Personnes (CPP) ont donné leur autorisation pour démarrer un essai clinique de Phase 1/2 évaluant FR104, administré pour la première fois chez des patients ayant reçu une transplantation rénale. Cette étude sera menée dans le cadre d’un accord de collaboration entre OSE Immunotherapeutics et le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes, promoteur de l’essai.

Cette étude clinique de phase 1/2 vise à évaluer la sécurité, la tolérance, la pharmacocinétique, la pharmacodynamique et l’efficacité de FR104 chez des patients ayant reçu une transplantation rénale.

Un suivi à long terme sera assuré pendant un an après la fin de l’étude. L’efficacité et la tolérance à long terme du produit seront mesurées selon des critères de fonction rénale, d’incidence de rejet et d’effets indésirables du FR104.

Le Professeur Gilles Blancho, qui dirige l’Institut de Transplantation Urologie-Néphrologie (ITUN) au sein du CHU, en sera l’Investigateur Coordonnateur.

OSE Immunotherapeutics travaille par ailleurs sur un nouvel essai clinique de phase 2 de FR104 dans une indication de niche dans les maladies auto-immunes, le produit ayant un fort potentiel de développement dans un certain nombre d’indications.