SEARCH OUR PAGES

OSE-172

OSE-172

Ces dernières années, l’immunothérapie a réalisé des progrès cliniques importants et représente un grand espoir pour les patients souffrant de différents types de cancer.

Le micro-environnement tumoral, en particulier la présence et le statut immunitaire des cellules myéloïdes suppressives (MDSC, Myeloid-Derived Suppressor Cells), des macrophages associés à la tumeur (TAM, « Tumor Associated Macrophages ») et des cellules dendritiques, est étroitement lié à l’activité tumorale et à la réponse aux immunothérapies ciblant les cellules T.

L’équipe de R&D d’OSE Immunotherapeutics s’est particulièrement investie dans cet axe de recherche en s’intéressant au récepteur SIRPα, sur l’axe SIRPα/CD47, un récepteur fortement exprimé par les cellules myéloïdes et les cellules macrophagiques suppressives.

OSE-172, antagoniste de SIRPα et checkpoint inhibiteur myéloïde first-in-class, bloque la génération des cellules suppressives pro-tumorales et restaure leur fonction effectrice :

Les études précliniques ont démontré la capacité d’OSE-172 à inhiber les cellules pro-tumorales et à activer les cellules antitumorales au sein du micro-environnement tumoral, suscitant un fort intérêt pour cette approche de rupture.

OSE Immunotherapeutics travaille activement sur des nouvelles approches visant à moduler le micro-environnement tumoral.

A PROPOS DU PROGRAMME CLINIQUE D’OSE-172

En avril 2018, OSE Immunotherapeutics a signé un accord mondial de licence et de collaboration avec Boehringer Ingelheim pour développer OSE-172 dans plusieurs indications de cancer. L’entrée en phase clinique d’OSE-172 est prévue au cours du 1er trimestre 2019.